Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : La Muleta
  • : La peña la muleta a été créée par un groupe d'amis passionnés par le monde taurin. Aujourd'hui, elle regroupe tous les afficionados de SAINT PERDON qui partagent cette même passion. Par ce blog, nous souhaitons partager avec vous notre passion et vous faire connaître toutes les évènements que nous organisons.
  • Contact

Rechercher

1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 07:00

    Conformément à l'article 4 du règlement de notre concours, le jury c'est réuni en date et heure afin de désigner le projet gagnant, celui qui servira de support pour l'affiche communiquante de notre journée taurine du 26 août 2012.

    Auparavant, les internautes étaient invités à participer au choix, le résultat de leur vote comptant pour une voix dans l'élection finale.

    Vous avez été nombreux à participer et, nous nous félicitons de l'intérêt que vous portez à ce concours. Concernant les résultats, est arrivé en tête le projet N°5 avec 41.66% des votes suivi par le projet N°1, 25% puis le projet N°4 avec 12.5%.

    C'est donc le projet N°5 qui a bénéficié de la voix des internautes dans notre vote final.

    Après le dépouillement des treize bulletins de vote, le résultat du jury est le suivant:

                                                    -Projet N°5: 7 voies

                                                    -Projet N°7: 3 voies

                                                    -Projet N°6: 2 voies

                                          -Projet N°4: 1 voie

    Est donc déclaré vainqueur du concours d'affiche 2012:

le projet N°5

 

N°5

 

    Les membres du bureau de la peña tiennent à remercier très chaleureusement tous les participants qui ont, une nouvelle fois, fait preuve de talent et d'esprit créatif, avec une mention spéciale à quelques concurrents (ils se reconnaîtront) qui participent à notre concours depuis son lancement. Nous leur donnons rendez-vous dès aujourd'hui pour le concours que nous ne manquerons pas d'organiser l'année prochaine en souhaitant qu'ils aient la chance de remporter le trophée.

    Nous adressons bien sûr nos plus sincères félicitations au gagnant Mr Philippe BIEYSSE de Magescq et lui donnons rendez-vous le dimanche 26 août 2012 à Saint-Perdon pour la remise du prix.

    Un grand merci également à toutes les personnes qui nous ont suivi dans notre démarche en participant au vote, cela nous conforte dans notre désir de poursuivre le maintient de nos traditions.

 

Rendez-vous à tous pour notre journée taurine du dimanche 26 août.

 

 

    Pour le bureau de la Peña: Patrick S


Partager cet article

Repost0
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 00:10

    Il est temps de poser vos pinceaux, crayons et autres appareils photos,en effet, conformément au règlement, le concours c'est terminé hier soir 15 mai à minuit.

    Place maintenant aux internautes, à vous de faire votre choix en votant sur la boite mail à la peña (pena.lamuleta@orange.fr)  pour le projet de votre choix et ce, jusqu'au 31 mai.

    Nous avons regroupé les différents projets  sur une galerie virtuelle que vous découvrirez en cliquant sur le lien suivant :  projets-affiche-2012 projets-affiche-2012

     Nous nous devons également de remercier tous les participants qui ont concouru. Ils ont fait preuve de courage, d'inspiration et de talent. Nous leur souhaitons de la chance pour la suite.

    Les résultats seront proclamés sur notre blog le 1èr juin 2012.

Suerte para todos.

 

Pour la peña La Muleta: Patrick S

Partager cet article

Repost0
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 08:00

    Effectivement, les nouvelles ne sont pas fraiches !!!

    Il n'en reste pas moins vrai que nous avons passé une agréable journée à Arzacq où, le matin nous nous sommes régalés avec les élèves d'Adour Aficion. Après un bon repas, nous avons assisté à un festival de qualité avec des novillos y toros de Santafé Marton pour:

    Francisco Marco, Marc Serano, Paulita, Julien Lescaret, Milagros del Perù et Fabio Castañeda.

    Nous sommes toujours bien reçus à Arzacq... Quelques photos en clicant sur ce lien:

link

Partager cet article

Repost0
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 00:05

 

 

Bul Ins Conc 2012

Partager cet article

Repost0
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 00:01

 

 

CONCOURS D’AFFICHE

 

REGLEMENT DU CONCOURS DE L’AFFICHE NOVILLADA 2012 de SAINT-PERDON

Dimanche 26 août 2012 aux arènes du Plumaçon de Mt de Marsan.

 

    Article 1 : OBJET DU CONCOURS.

    Pour la novillada 2012, la peña la Muleta organise un concours pour la création de l’affiche taurine destinée à présenter le cartel. La réalisation de cette création originale doit obligatoirement comporter un rappel des arènes de Saint-Perdon.

    Article 2 : MODALITES D’INSCRIPTION.

   Afin de participer au concours, tout candidat devra s’inscrire à compter du 01/04/2012 auprès de la peña la Muleta (inscription gratuite) en adressant un bulletin d’inscription à : Peña la Muleta – « concours d’affiche » - Mairie – 40090 Saint-Perdon. Clôture des inscriptions le 15/05/2012.

       Le bulletin peut-être obtenu sur simple demande écrite à l’adresse indiquée ci-dessus ou par courriel à : pena.lamuleta@orange .fr. ou téléchargé sur le site de la mairie : http://www.saint-perdon.com .

       Ce bulletin est également visible sur le blog de la peña : http://lamuleta.over-blog.com

       Le concours se déroulera du01/04/2012 au 15/05/2012 minuit, le cachet de la poste faisant foi.

    Article 3 : MODALITES D’ENVOI DES PROJETS.

     L’envoi des créations par courrier recommandé avec accusé de réception n’est pas exigé, cependant, la peña la Muleta ne saurait être tenue pour responsable des œuvres non parvenues ou détériorées. Les candidats s’engagent à respecter les délais prévus pour la livraison de leur réalisation.

     Proclamation des résultats : Le 1èr juin 2012

   Article 4 : SELECTION DU LAUREAT.

     La sélection sera effectuée par un jury composé par :

-  Les membres du bureau de la Peña la Muleta de St-Perdon.

-  Un représentant de la municipalité.

-  Le conseiller technique

-  Le vote du public.

 PARTICIPATION AU VOTE PAR LE PUBLIC.

     Le public pourra effectuer son choix parmi les œuvres qui seront consultables dans une galerie virtuelle sur le blog de la Peña la Muleta http://lamuleta.over-blog.com. et voter par courriel à pena.lamuleta@orange.fr du 16 au 31 mai 2012.

     Le choix des internautes comptera pour une voix dans le vote final.

La décision du jury sera sans appel.

   Article 5 : CLAUSE D’ANNULATION DU CONCOURS.

    La Peña la Muleta se réserve le droit d’écourter, de proroger, d’annuler ou de reporter le concours si les circonstances l’y obligent, dans le cas où la participation est insuffisante par exemple. D’autre part, le prix pourra être déclaré désert. Dans ce cas, la Peña la Muleta choisira un autre visuel. Elle se réserve le droit également de refuser une œuvre qui ne correspondrait pas à la promotion et à la valorisation de cette manifestation taurine. La responsabilité de la Peña la Muleta ne saurait être engagée de ce fait.

    Article 6 : MODALITES DE PRESENTATION DES PROJETS.

    Toutes les techniques sont acceptées (peintures, photographies, graphismes, etc.…)

    Toute liberté d’interprétation est laissée à l’artiste.

    Le projet devra pouvoir être reproduit au format affiche 700x400 (vertical).

    Une seule œuvre peut être présentée par candidat.

    Les œuvres seront fournies sous format jpeg en bonne qualité (image en 300 dpi).

   Attention, les images de mauvaise qualité ne seront pas retenues. La Peña la Muleta pourra demander au gagnant du concours l’œuvre originale pour une reproduction de meilleure qualité.

    La signature du projet par le concurrent n’est pas autorisée.

    Chaque œuvre devra comporter au dos : Nom, adresse, N° de téléphone du candidat.

   La Peña la Muleta aidée par l’imprimerie retenue pour la réalisation de l’affiche préparera la maquette finale avec le visuel retenu par le jury, dans le respect de l’œuvre originale. Cela peut supposer quelques aménagements (recadrage, surimpression…)

     Article 7 : GARANTIE D’ORIGINALITE.

     La Peña la Muleta décline toute responsabilité au cas où des personnes figurant sur des photographies feraient valoir des dommages intérêts.

     Chaque participant déclare que son œuvre est entièrement originale et ne contient aucun emprunt à une autre œuvre de quelque nature que ce soit qui serait susceptible d’engager la responsabilité de la peña la Muleta. Les candidats acceptent que leurs noms soient publiés sans que ceci n’ouvre des droits.

     Article 8 : GRATIFICATION.

     Le lauréat de l’affiche taurine se verra attribuer un prix d’une valeur de 250 €.

    Article 9 : ENGAGEMENT DU LAUREAT.

     En contre partie de la gratification prévue à l’article précédent, le lauréat retenu par le jury cède à la Peña la Muleta, pour un an, les droits d’utilisation de son œuvre à des fins de publication, de diffusion, de commercialisation et de reproduction partielle ou totale sur tous supports, ainsi qu’un droit de reproduction de l’affiche les années qui suivent, dans son intégralité, sans détournement de l’œuvre.

     Le lauréat accepte également que son nom soit publié sans que ceci n’ouvre des droits.

     Article 10 : EXPOSITION.

    Toutes les œuvres feront l’objet d’une exposition à la salle des fêtes le dimanche 26 août 2012 à l’occasion du repas de l’Aficion. La participation à cette exposition n’est ni imposée, ni obligatoire. Le candidat qui ne souhaite pas voir son œuvre exposée le mentionnera sur son bulletin d’inscription.

    Article 11 : RECUPERATION DES PROJETS NON RETENUS.

     L’œuvre primée devient propriété de la Peña la Muleta. Les œuvres non retenues sont à retirer à la mairie de Saint-Perdon à compter du 01/10/2012 jusqu’au 30/11/2012 ; passé ce délai, elles deviendront propriété de la Peña la Muleta.

    Article 12 : INFORMATIQUE ET LIBERTE.

   Dans le cadre de l’article 27 de la loi informatique et liberté du 06/01/1978, les participants disposent d’un droit d’accès et de rectification aux coordonnées les concernant sur demande écrite.

    Article 13 : ACCEPTATION DU REGLEMENT.

    La participation à ce concours vaut acceptation du présent règlement par les concurrents.

Les membres du jury du concours de l’année 2012 ne sont autorisés à concourir.

Partager cet article

Repost0
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 11:35

    A tous les  lecteurs qui, depuis quelques jours se posent la question de savoir comment ils peuvent faire pour accéder au règlement du concours d'affiche et au bulletin d'inscription...

    Je présente mes excuses à tous ces gens. Effectivement, j'ai oublié de préciser que, le concours débutant le 1èr avril, les documents ne seront accessibles qu'à compter de ce jour là. Ce n'est donc pas une question de mauvais fonctionnement du blog, ni des liens.

    Avec toutes mes excuses pour tous ces embarras.

 

Patrick S

Partager cet article

Repost0
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 07:00

    Nous avons fini le montage du DVD  de la temporada 2011.

IMG-copie-1

    Ce DVD contient un montage diaporama des différents évènements et sorties de la peña  au cours de l'année 2011. Depuis l'assemblée générale 2010 jusqu'à la fête des encastes du 11 novembre 2011 à St Sever, en passant bien sûr par la novillada triomphale de Baltasar Iban au final du zapato de oro d'Arnedo avec l'indulto de Santanero.

    D'une durée d'1h10, il renferme  plus de 580 photos sur fond musical. Vous pouvez l'acquérir pour la modique somme de 5 €. Il suffit pour celà de passer commande par mail à:

pena.lamuleta@orange.fr.

 

Patrick S

 


Partager cet article

Repost0
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 06:30

 

 

 

LA REVOLTE DU TAUREAU DE COMBAT

 

        p11

                                                                                                                                                 Réponse du Taureau de Combat

                                                                                                                        A ceux qui le plaignent de mourir dans l'arène

  

      Pourquoi me plaignez-vous ? Quel transport vous anime

       Et pourquoi de douceur vouloir fleurir mes pas ?

      Merci d’avoir pour moi cet élan magnanime,

      Mais gardez vos bontés, Messieurs, je n’en veux pas !

 

      Pour les agneaux bêlants, pour les brebis peureuses,

      Et tous les animaux par vous domestiqués,

      Réservez vos faveurs, vos pitiés généreuses,

      Moi, je suis un taureau, Messieurs, vous vous moquez.

 

      Mon frère malheureux, castré, veule et stupide,

      Le boeuf, trainant sa peine à longueur de sillon,

      Et ruminant sa bonté et son rève torpide,

      Plaignez le de subir le joug et l'aiguillon.

 

      Moi, je suis l'étalon farouche et prolifique,

      Sûr de sa race forte et de sa liberté,

      Balayant de mes crins mon torse magnifique,

      Je promène au soleil mon ardente fierté!

 

       Je suis le roi puissant de la lande sauvage,

      Mon sourd mugissement fait courber les roseaux,

      Et sur le sol rugueux que mon sabot ravage,

      L'herbe rare s'enflamme au feu de mes naseaux.

 

        p12

 

      Ce qu'il me faut à moi, c'est l'ampleur de l'arène,

      Voir dans ma furia rouler les picadors,

      Et tournoyer au vent la grâce souveraine

      Des banderilleros et des toréadors.

 

      C'est la foule enivrée, exitant mon courage,

      Hurlant "Bravo toro" quand je fonce éperdu

      Et, quand sous la capa que je foule avec rage

      J'écrase un matador par ma corne étendu.

 

      Dans le scintillement rutilant des épées

      Et dans le flamboiement pourpre des muletas,

      Je veux mourir l'oeil plein de visions d'épopées

      Aux cris des hidalgos et des señoritas.

 

      Et j'irais, grâce à vous, sans panache et sans lutte,

      Garrotté lâchement, la bricole en sautoir

      Tomber sous le marteau dégradant d'une brute,

      Dans le silence morne et froid d'un abattoir?

 

      Allons Messieurs, épargnez moi ce ridicule,

      N'insultez pas ainsi mon orgueil sans remords,

      Quand le lion lui même à mon assaut recule,

      Au prix de votre sang veuillez payer ma mort!

 

      Et ne me blamez pas d'adorer la bataille,

      De préférer périr par un coup d'espada

      Affrontant seul à seul un héros à ma taille,

      Honneur au toréro! Gloire à la Corrida!

 

        p13

 

    C'est un poème d'André MONTAGARD, extrait d'un receuil intitulé:

LA FIESTA DU SANG.

    Ce receuil a été écrit à l'intention de Paul RICARD, édité aux éditions BENDOR et fini d'imprimer sur les presses des DISTILLERIES RICARD Sainte-Marthe, Marseille le

01 décembre 1956.

 


Partager cet article

Repost0
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 17:19

    L'assemblée générale de la Peña La Muleta aura lieu le vendredi 25 novembre à 19h à la salle paroissiale de Saint-Perdon.

Ordre du jour:

                               - Rapport moral et financier,

                               - Renouvellement du tiers sortant,

                               - Questions diverses.

    Vous désirez intégrer le bureau de la Peña La Muleta, faîtes parvenir votre candidature avant le 20 novembre 2011

    à:                Peña La Muleta

                      20, place de la mairie

                      40090  SAINT-PERDON

 

    PS: l'assemblée générale se prolongera par une soirée tapas y sevillanas.

Pour la Peña La Muleta: Le bureau.

Partager cet article

Repost0
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 16:30

    Titre d'un article publié dans  Le Courrier International du 25 juin au 1èr juillet où ce média publie une traduction française de l'article paru dans El Pais, écrit par Antonio Lorca.

    Antonio Lorca est depuis 1993 le critique taurin du quotidien El pais à Séville. Depuis le décès en 2002 du grand chroniqueur tauromachique Joaquin Vidal, ce Sévillan de 55 ans couvre également les corridas de Las Ventas, les arènes de Madrid.

    Je ne saurai trop vous conseiller de le lire attentivement.Dans cet article Monsieur Lorca dénonce clairement le fond du problème: la décadence du toro et de son combat. Les aficionados a los toros y trouveront sûrement de véritables arguments. Cet article a le mérite de poser les vrais problèmes de manière globale. Il ne reste plus qu'à trouver les solutions!!!

    Je vous retranscrit cet article dans son intégralité. Bonne lecture et bonne réflexion...

(Si vous souhaitez faire des commentaires, vous pouvez le faire en cliclant sur l'icone prévu à cet effet en fin d'article, je vous promet de les lires attentivements et de les publier.)


Antonio Lorca, El Pais, Madrid

     "Le scandale de la décadence poursuit depuis quelque temps le toro bravo. Cette année encore, la féria de Séville, en avril, et celle de la San Isidro (à Madrid) en mai, ont été témoins du triste spectacle d'un animal jadis puissant et féroce qui n'est plus qu'une créature impotente, infirme, épuisé et parfois douce comme le miel, dont on a pressé jusqu'à la dernière goutte d'ardeur, de race et de bravoure. Tel est le protagoniste de la corrida moderne, celui qu'ont réussi à imposer les toreros vedettes et qui apparaît aujourd'hui comme le principal ennemi de la corrida.

    Pour l'heure, la majorité des aficionados ont déserté les arènes, occupées désormais par un nouveau public ignorant et festif. Pourtant, aussi incompréhensible que cela puisse paraître, aucun des acteurs du monde de la tauromachie ne semble disposé à chercher des solutions. Où se trouve l'explication? D'abord, dans l'évolution de la corrida, ensuite, dans la sélection.

    Les toros du XIXè siècle et du début du XXè étaient des animaux imposants, violents, rudes et brutaux, et les toreros les combattaient. En d'autres termes, il les affrontaient, ils bataillaient et esquivaient leurs coups de corne jusqu'à l'estocade finale. Puis est apparu Juan Belmonte (1892-1962) et, avec lui, le combat est devenu un art, imposant un changement radical dans le comportement du toro.

    C'est ainsi qu'on en arrive à la séléction génétique, qui est le domaine des éleveurs, véritables scientifiques autodidactes qui, sans être vétérinaires, ni généticiens, ni médecins, ont réussi à faire du toro d'aujourd'hui une anomalie au sein de sa propre espèce. On veut un taureau qui baisse la tête devant la cape, qui se soumette aux piques, poursuive les banderilleros et fasse montre d'endurance et de noblesse pendant le long travail à la muleta. Mais on veut aussi qu'il soit noble, doux, bon. Bref on recherche un inexistant merle blanc, un hybride, mi-artiste, mi-fauve, pour une nouvelle conception de la corrida. Voilà en tout cas pour la théorie, car, dans les faits, la sélection a dégénéré, donnant un animal sans force, dénaturé et parfois noble et doux à mourir d'ennui, qui, au lieu de respect, inspire de la pitié. Ajoutez à cela la quasi-disparition de l'aficionado connaisseur et exigeant et la domination des toreros stars, et voilà le résultat: une espèce bizarre, en mutation génétique constante, un animal nouveau destiné à un spectacle reconverti en rendez-vous mondain, où l'ignorance du public autorise la tromperie et la manipulation.

    Hier, on combattait; aujourd'hui, on torée. Hier les aficionados faisaient la loi; aujourd'hui, ce sont les organisateurs de corrida. Et ces derniers imposent leurs critères en premier lieu aux éleveurs, qui ne sont pas maîtres chez eux. Le toro d'aujourd'hui est tel que l'ont conçu les toreros vedettes, conscients que cet animal moribond diminue les risques et leur offre des triomphes faciles devant des publics généralement plus intéressés par l'alcool et les cigares que par la pureté du spectacle.

    Mais il y a autre chose: pourquoi les éleveurs ne défendent-ils pas leurs taureaux? Parce que les plus de 1100 d'entre eux présents dans notre pays sont regroupés en quatre associations différentes qui n'entretiennent guère de relations les unes avec les autres, et parce que beaucoup mettent plus d'ardeur à défendre leur position sociale que la noblesse de leurs bêtes. Sans compter que nombre d'entre eux ne sont pas aficionados et que cela leur est égal de perdre de l'argent ou de se soumettre aux exigences des autres tant qu'ils peuvent faire figurer leur nom sur des affiches clinquantes et satisfaire ainsi leur vanité.

    Les pouvoirs publics non plus ne semblent guère se soucier des toros . Les politiques souffrent d'un sérieux complexe par rapport aux reste des pays européens et aux groupes anti-corrida. Ils ne défendent pas la corrida, mais la tolèrent pour des raisons économiques et parce qu'elle est la source de nombreuses fêtes populaires. Joselito El Gallo (le grand rival de Belmonte) bouleversait les foules avec un animal moins volumineux que celui d'aujourd'hui, mais féroce et combattif. Le toreo d'aujourd'hui, à quelques rarissimes exceptions près qui ne suffisent pas à justifier son existance, est ennuyeux et insuportable en raison d'un toro dont on a tant modifié le comportement qu'il n'est plus compatible avec l'émotion.

    Ce toro moderne est un scandale qui, si l'on ne fait rien, mettra fin à la corrida."

 

CQFD

Patrick S

Partager cet article

Repost0