Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Muleta
  • La Muleta
  • : La peña la muleta a été créée par un groupe d'amis passionnés par le monde taurin. Aujourd'hui, elle regroupe tous les afficionados de SAINT PERDON qui partagent cette même passion. Par ce blog, nous souhaitons partager avec vous notre passion et vous faire connaître toutes les évènements que nous organisons.
  • Contact

Rechercher

1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 09:00

 

 

1èr Rendez- Vous

 

Le premier rendez vous est celui des triomphateurs.

Jose garrido

Jose GARRIDO

 

    Le grand triomphateur de l’édition 2013 en coupant trois oreilles. Il est aussi le novillero triomphant de ce début de temporada avec une grosse oreille coupée à Madrid et quatre avec sortie par la porte du prince à Seville !

    Pour ce deuxième rendez vous saint-perdonnais, il affrontera le célèbre élevage portugais de PALHA dont le novillo brave et encasté avait été largement plébiscité par les aficionados lors de la première novillada concours.

    Il retrouvera ensuite la ganaderia triomphatrice de 2013, PEDRAZA DE YELTES ! Portador, brave (deux chutes de la cavalerie), encasté et noble avait reçu une vibrante ovation longue et chaleureuse lors d’une vuelta al ruedo plus que méritée. C’est Mira Alto, son frère de sang, qui défendra les couleurs de cet élevage en pleine ascension.

 

 

PALHA

Palha

 

 

                Origines : Pinto Barreiros, Juan Pedro Domecq et Baltasar Iban

                Devise : bleu et blanc

                Ancienneté : 4 novembre 1883

                Propriété : "Heredade de Adema", Port Alto (Santarem) Portugal.

 

    Joao Folque de Mendoça a repris en 1980 l’élevage de ses ancêtres. Aux commandes de la  célèbre devise portugaise auréolée d’une histoire aussi longue que glorieuse, il maintient par sa sélection rigoureuse la spectaculaire bravoure des rustiques Parladé. Malgré une profonde restructuration la bravoure fondamentale reste présente et, par la caste de ses produits, l’élevage a remporté de nombreux succès surtout en France. Avec les Palha, caste et émotion sont dans le ruedo.

    Actuellement, cette ganaderia comporte deux lignés. La première est constituée des produits de Pinto Barreiros, Isaias y Tulio Vasqez et Oliveira Irmaos dont une partie est croisée avec les Torrealta. La seconde lignée provient de vaches et sementales portant le fer de Baltasr Iban.

    Palha est le plus célèbre mais aussi le plus redouté des élevages lusitaniens. Les toros sont imposants de trapio mais fin de type avec un cornage développé. Depuis plusieurs années, on constate que les élevages portugais prennent de l’importance et qu’ils obtiennent des succès.

L’exemplaire retenu pour notre novillada concours (origine Oliveira Irmaos) :

01-429-01

N°429 "Carpeirado" né en août 2010

Ordre de sortie N°1

 

 

 

PEDRAZA DE YELTES

Pedraza de yeltes

 

 

                          Origine : Pilar-Domecq

                          Devise : blanc et vert

                          Ancienneté : 30 avril 2012

                Propriété : "Pedraza de Yeltes" 37494 CASTRAZ DE YELTES (Salamanque)

 

    Un des lots provenant de la division de Don José Antonio Aladid d’encaste Vistahermosa et Barbero de Utrera passa en 1902 à Don Taviel de Andrade et, successivement à Don Gregorio Campos en 1908, Don Narcisso Danaude en 1921, Don Romualdo Arias de Reina en 1930, Hidalgo Hermanos en 1932 et, plus tard en 1950 à Don Arturo Perez Fernandez. En 1953, cet élevage est divisé en cinq lots pour chacun de ses fils, et celui qui revint à Doña maria del Carmen Perez Lopez de Tejada fut vendu en 1955 à Don fransisco Ricon Cañizares puis, fut une nouvelle fois vendu en 1970 à doña Margarita Hernandez Castro. En 1971 cet élevage est vendu aux frères Guitiérrez Mora et acheté en 1975 par Don Salustiano Galache qui fit courir ses toros sous le nom de son épouse doña Maria Teresa Calderon. En 1976  il élimina tous les animaux présents sur l’élevage et le réforma exclusivement avec des lots de vaches et des sémentales de Encinas, encaste Vega Vilar dont il hérita de sa mère doña Caridad Cobaleda veuve Galache.

    En 2007, Luis Uranga, riche industriel basque, ancien président du club de foot de la Real Sociedad a racheté en compagnie de Jose Luis Frutos, un autre industriel basque, la finca de Pedraza. Les industriels basques ont aussi racheté des toros à Moises Fraile (propriétaire d’El Pilar) et à Don Pio tabenero de Vilvis. En 2009, ils éliminèrent tous les animaux de Don Pio Tabernero de Vilvis et les remplacèrent par des animaux d’El Pilar.

    Pour le reste, la dernière née des ganaderias salmantines, orchestrée en coulisse avec exigeance par l’ex torero et directeur de l’école taurine de Salamanque José Igniacio Sanchez a marqué les esprits lors de sa présentation en corrida à Azpeitia en août 2011, prix du meilleur novillo au zapato de oro d’Arnedo en 2012, excellente corrida à las Ventas en 2013 et novillada en avril de la même année à Garlin.

    N’oublions pas que c’est en vainqueur de notre concours de l’an dernier que cette ganaderia se représente sur le sable du Plumaçon et surtout avec l’envie de le gagner à nouveau !

 

L’exemplaire retenu pour notre novillada concours :

01-33-02

N°33 "Mira Alto" né en mars 2011

Ordre de sortie N°4

 

Patrick.S

Partager cet article

Repost 0

commentaires