Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Muleta
  • La Muleta
  • : La peña la muleta a été créée par un groupe d'amis passionnés par le monde taurin. Aujourd'hui, elle regroupe tous les afficionados de SAINT PERDON qui partagent cette même passion. Par ce blog, nous souhaitons partager avec vous notre passion et vous faire connaître toutes les évènements que nous organisons.
  • Contact

Rechercher

2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 18:26
AIRE, 1èr mai

 

« Il est revenu le temps du muguet…

comme un vieil ami retrouvé… »

Hélas, temps exécrable jusqu’au paseo. Les frileux et les indécis sont restés chez eux. Peut être à tort car les services municipaux avaient effectué le travail (non chômé ce jour) pour nous offrir une piste de qualité devant une maigre assistance.

Un lot homogène de Maria CASCON MARTIN, bien présenté, armé aux robes allant du noir au …noir. Un fond de caste, de la bravoure peu mise en valeur par les piqueros (prix desierto)

(13 piques en comptant un batacazo), exigeant, les deux premiers ainsi que le quatrième accusant une certaine faiblesse, tous tardos à des degrés divers.

Mais où est passé le « piquant », la chispa des Atanasio que personnalisait leur ADN ?

Mario PALACIOS est froid comme le fond de l’air et gueule sans interruption, il s’applique mais l’ensemble ne prend pas. Entière au ralenti, efficace.

Devant son second adversaire, faible et réservé le muguet se fane et la faena est longuette . Mario décevant . Entière.

Après une faible rencontre cavalière, le 1er sujet de Leo VALADEZ, noble mais faible est reçu par plusieurs séries de derechazos templés, la faena manchote est appréciée mais mal conclue à la muleta ainsi qu’aux aciers.

Langosto subit un batacazo et pousse au second voyage. Leo éprouve beaucoup de difficultés devant un cornu attentiste qui sortait d’un tercio de banderilles catastrophique. L’ennui nous gagna et le mexicain termina mal une nouvelle fois.

Et Adrien SALENC tira les deux meilleurs brins de ce bouquet printanier. Devant cet excellent encasté bien reçu de cape, le nîmois après une bonne entame avec le chiffon rouge, est débordé, bousculé par Botanero (qui alla 3fois au cheval), il tue d’une entière au second envoi. Les mouchoirs s’agitèrent en vain, le (bon) président resta de marbre (une oreille au palco !) vuelta du piéton, arrastre applaudi.

Devant un novillero plus aguerri, Botanero aurait pu voir s’offrir une vuelta posthume. Qui sait ?

A l’aise au capoteo, Adrien débuta de rodillas à la muleta, Ventanero baisse le chef dans la flanelle, sa noblese ne l’empêche pas de se montrer exigeant. Quelques séries droitières un peu brusques, plus compliquées de la gauche. Une épée de côté, une oreille.

Les trois novilleros firent des efforts lors de la mise en suerte devant la cavalerie BONIJOL.

Excellente présidence de Thomas THURIES.Ici, les tercios sont menés dans leur totalité et 4 avis sonnèrent !

C’est trop rare de nos jours pour ne pas le signaler.

 

Gilbert Lamarque

AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai

Partager cet article

Repost 0
Published by La Muleta
commenter cet article

commentaires