Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : La Muleta
  • : La peña la muleta a été créée par un groupe d'amis passionnés par le monde taurin. Aujourd'hui, elle regroupe tous les afficionados de SAINT PERDON qui partagent cette même passion. Par ce blog, nous souhaitons partager avec vous notre passion et vous faire connaître toutes les évènements que nous organisons.
  • Contact

Rechercher

15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 07:00
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite

Le but final de cette "balade" était la novillada de l'élevage de Pincha ( propriété de Jose Antonio Baigorri) qui était donnée à Peralta.

Le lot de novillos est sorti très bien présenté.

Au cartel, Javier Marin, Alvaro Garcia et Maxime Solera. Javier Marin est déjà connu, il était chef de lidia, Alvaro Garcia, vu en non piquée dans le sud ouest ne m'avez pas laissé un souvenir impérissable et, il a confirmé. La grosse inconnue de ce cartel était Maxime Solera dont je doit avouer que je n'avais jamais entendu son nom jusqu'à ce jour. Français du Sud Est il en était ce jour à sa deuxième piquée (je crois) et c'est encore "celui qui s'en est le mieux tiré". En effet, son manque de technique est évident, mais il aura au moins fait preuve d'envie et détermination.

Javier Marin: silence après avis et silence après avis. Il n'a jamais été dans le coup, vraiment pas aidé non plus par une cuadrilla en dessous de tout, les piques carioquées, huit passages pour poser trois banderilles etc etc...

Alavaro Garcia: Silence après avis et silence après avis. En dessous du niveau de Javier Marin, avec une cuadrilla du niveau de celle de son chef de lidia.

Maxime Solera: Oreille et oreille après avis. Lui, l'anonyme c'est appliqué a mettre ses adversaires en valeur. Dans le sitio, la muleta basse, il lui manque sûrement le troisième temps de la passe qui lui permettrait de lier ses séries, une bonne main gauche, de l'envie de l'entrega et du courage lui permettront de couper un trophée à chacun de ses novillos, avec en prime, une vuelta posthume à son premier novillo (!!!) le cinquième étant meilleur...

Un petit détail original, Maxime Solera tue de la main droite mais descabelle de la gauche! gaucher contrarié?

Et les novillos me direz vous?

Tous ont été applaudis à leur entrée en piste. A la pique, bravoure et fijeza, pas de signes de faiblesse au cours du troisième tiers, de bon novillos, interessants, même si à mon goût ça manquait un peu de piquant.

La déception de la troupe à la sortie était quand même prégnante et venait du fait que nous avions tous l'impression d'être passé à côté de quelque chose.

Si les novillos n'avaient pas été "assassinés" au premier tiers?

Si les novillos avaient été mieux lidiés?

Si les novillos avaient été mieux toréés?

Mais avec des si...

Les images ne dessous.

Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite
Déambulation navarraise, suite

Patrick. S

Partager cet article

Repost0

commentaires

Bernede 15/09/2016 08:54

découverte d'un élevage, d'une arène , d'un novillero... merci de ce partage fort intéressant. Bien sûr y a des regrets et beaucoup de si...mais la tauromachie est ainsi faite ! gracias