Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Muleta
  • La Muleta
  • : La peña la muleta a été créée par un groupe d'amis passionnés par le monde taurin. Aujourd'hui, elle regroupe tous les afficionados de SAINT PERDON qui partagent cette même passion. Par ce blog, nous souhaitons partager avec vous notre passion et vous faire connaître toutes les évènements que nous organisons.
  • Contact

Rechercher

28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 11:23
ARZACQ

La matinale voyait une vache, et un éral de Michel Agruna d'origine Françoise Yonnet opposé à Jean Laroquette et Dorian Canton.

La vache a été noble et encastée juste ce qu'il faut pour mettre en valeur les qualités de torero de Jean. Après avoir fait un travail technique l'apprenti torero devait se relaché pour servir deux très belles séries démontrant ses qualités techniques de temple et de toreria.

L'éral opposé à Dorian a été plus compliqué mais Dorian c"est accroché pour ne pas rompre, il a même su tirer quelques séries méritoires.

Un novillo du Conde de Mayalde était réservé enfin pour Mathieu Guillon. Ce novillo fut lourd et compliqué, plus violent que brave en trois rencontre avec la cavalerie en manso con casta.

Mathieu très contracté commence à reculer sur les premiers capotazos pour enfin reprendre un peu le dessus. Il banderille ce novillo avec honnêteté. A la muleta, le novillo est compliqué à droite, mathieu s'arrime arrivant à lui sortir une bonne série, puis le bicho se réserve et tout se complique.

Une épée caida viendra à bout du novillo sans le triomphe qu'il pouvait escompter...

ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ

L'après-midi: Deux novillos du Conde de Mayalde pour le rejoneador Roberto Armendariz, salut et deux oreilles et quatre érales du même élevage pour Baptiste Cissé, une oreille et une oreille et El Rafi, Vuelta et silence.

Le lot du Conde de Mayalde est sortie avec beaucoup de classe, supérieur le cinquième.

Baptiste Cissé à du se battre avec son premier violent et désordonné. Bien techniquement mais manquant de transmission. Il s'engage dans une entière trasera, une oreille. Son second, le cinquième était sans nul doute le meilleur de l’après-midi. Baptiste, sûrement par manque de métier est resté très en dessous des possibilités qu'offrait cet éral. Bonne épée et deuxième oreille.

El rafi, lui nous a régalé par sa toreria, sa ceinture, son poignet et sa planta. Dommage que les épées n'étaient pas au rendez-vous!!! Ce garçon est à suivre.

Pour ce qui est du rejoneo, n'étant pas suffisemment au fait de cette tauromachie, je me garderai bien de tout commentaire.

ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ
ARZACQ

Partager cet article

Repost 0
Published by La Muleta
commenter cet article

commentaires