Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Muleta
  • La Muleta
  • : La peña la muleta a été créée par un groupe d'amis passionnés par le monde taurin. Aujourd'hui, elle regroupe tous les afficionados de SAINT PERDON qui partagent cette même passion. Par ce blog, nous souhaitons partager avec vous notre passion et vous faire connaître toutes les évènements que nous organisons.
  • Contact

Rechercher

24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 10:55
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE

En avant propos du compte rendu de la corrida aturine du samedi 17 juin (car il y a eu malgré tout une corrida) , je laisse bien volontiers s’exprimer la plume de notre ami Gilbert Lamarque pour un dernier hommage à ce grand torero que fut Ivan Fandiño.

 

IVAN

 

L’ultime chicuelina

 

Sa dernière bataille. Sa montera jetée par dessus l’épaule était retombée à l’endroit. Parfait. Provechito n° 53, né en Octobre 2011, « Petit appétit » ou « Petit profit », c’est selon, l’Ibàn, premier de Juan del ALAMO. Le basque se propose pour un quite par chicuelinas, deuxième passe. Le toro subitement change sa trajectoire. Bousculé, amené au sol, poussé puis repris près des planches : le coup fatal.

Transporté à l’infirmerie, il est dirigé rapidement vers l’hôpital de la préfecture.

Mais la camarde veillait, le sort en était jeté. Le lendemain, dimanche, l’équipe médicale rendait compte d’une déchirure de la veine cave et de biens d’autres dévastations.

Thanatos, le génie ailé de la mort était venu trouver Ivan. Le temps de vie qui lui avait été alloué s’étant écoulé.

A l’issue de la course, le piquero Rafael AGUDO officiant en premier pour Ivan, vint recevoir son prix : dérisoire.

Non, la tauromachie n’avait nul besoin de ce nouveau drame.

Les poètes pourront toujours faire rimer Ivan et Ibàn : dérisoire.

Nos pensées furent pour sa famille, ses proches, sa cuadrilla mais aussi pour Cristina MORATIEL, la ganadera présente avec son époux sur les tendidos ainsi que pour Domingo, le mayoral, qui dans le callejon grillait, comme de coutume, cigarette sur cigarette.

Nos pensées allèrent aussi à la jeune Junta aturine créatrice de ce cartel attrayant qui n’avait pas attiré la foule aficionada. Ce destin funeste est le premier dans nos arènes françaises depuis 1921 à Béziers où le 26 Juin, le matador Isidoro Mari Fernando « FLORES » est sérieusement blessé par un taureau de Don Alipio PEREZ TABERNERO . Il meurt à Caracas, le 6 décembre des suites de cette blessure.

En 1999, à Vic, le picador J.A.MUÑOZ succomba, écrasé par sa monture, renversée par un Victorino.

Las, la grande Faucheuse a frappé dans les modestes arènes aturines.

 

Il s’appelait Ivan, il était d’Orduña

 

Ivan FANDIÑO BARROS est né le 29 Septembre 1980 à Orduña (Biscaye), gros village de 4200 âmes sur la rive gauche du Nervion, celui-la même qui arrose Bilbao.

Patrie des conquistadors (XVIe siècle) Juan ORTIZ de ZÀRATE et Juan de GARAY , Ivan FANDIÑO fut le troisième.

Il débuta en public à Llodio (Alava) le 16 Août 1999 (Llodio où il a été incinéré) et en novillada piquée à Orduña, le 2 Juin 2002 .

Présentation à Madrid le 12 Septembre 2004 . Alternative à Bilbao, le 25 Août (parrain El JULI), confirmation, le 12 Mai 2009 (parrain Antonio FERRERA).

Il eut du mal pour se hisser vers la lumière, et c’est vers la trentaine qu’il surgit de l’ombre.

Un torero dérangeant les figuras car, lui, distillait le toreo pur devant le vrai taureau.

Je me souviens : Orthez, le 25 Juillet 2010. Je découvrais Ivan FANDIÑO sous un ciel gris comme le ruedo de Bilbao, devant un lot de Dolores Aguirre, inégal mais de respect. Le basque s’éternisa aux aciers à son premier. Il brinda son second à Doña Dolores présente sur les tendidos. Il se fit cueillir sans mal sur un pecho. Il écouta le silence une nouvelle fois.

Seuls, la famille et les amis manifestaient leurs encouragements. Julien MILETTO était chef de lidia, un certain Alberto LAMELAS les accompagnait…et El PIMPI piquait pour Ivan…(Dolores, El PIMPI, Ivan et tous ces instants, aujourd’hui dans la grande malle aux souvenirs).

Il fut une des grandes révélations de 2011. Il coupa à Madrid 4 oreilles en 4 tardes.

En 2012 : Madeleine : 2 oreilles face aux Fuente Ymbro. Début d’une belle histoire avec le Plumaçon. Toros y Salsa : 2 oreilles, toujours Fuente Ymbro.

Son étoile fut au firmament en cette année. La temporada suivante, il termine n° 1 du top 10 de la Gacetilla.

De sérieuses blessures à Malaga (Août 2011), à Bayonne ( le 10 Août 2014).

Je me souviens des tardes de Bilbao, « sa » plaza de Vista Alegre. Toreo sincère, racé, viril devant des Jandilla con casta, le 22 Août 2013 et de bien d’autres confrontations dans ce coso.

D’autres succès à Pampelune et Mont de Marsan.

2014 : 61 paseos, 85 oreilles, 1 queue. A Madrid, cette année-la : 4 paseos, 3 oreilles, 1 puerta grande ainsi que 4 appendices à Pampelune, 3 à Mont de Marsan, 2 à Bayonne et 5 pour son encerrona à Guadalajara..

Je me souviens de Madrid, Otoño 2015, encerrona , le dimanche des Rameaux. Faire la pige à toutes ces « figuritas ».

Echec…dérisoire. Je notai (Gacetilla n°111) : « Que voulez-vous qu’il fit devant un tel bétail ? Le pari était osé, l’aventure belle. Les toros n’ont pas voulu. » Le public avait répondu présent : quasi lleno hors San Isidro !

Il en fut profondément affecté ; il continua sa traversée du désert.

Aire était son 14e paseo, cette année. Le 21 Juillet, nous avions rendez-vous au Plumaçon avec un lot de La Quinta ; le 21 Août à Bilbao devant les Alcurrucèn.

Ivan a définitivement rejoint les toreros basques, COCHERITO de BILBAO, Martin AGÜERO et les autres, peut être, sinon le plus valeureux, certainement « LA » figura de la tierra. Victor BARRIO, disparu le 9 Juillet 2016 à Teruel à 29 ans ne s’attendait pas à la venue prématurée de son aîné de 37 ans.

Ainsi s’achève son périple taurin pour embrasser la carrière de fantôme. Sûr qu’il hantera nos plazas. Il ne confectionnera plus que l’absence, des mélancolies, des souvenirs de bonheur. La mémoire, dit-on, embellit les souvenirs.

Il faut parfois mourir pour briller une dernière fois. Euskal Izarra* s’est éteinte.

Salut TORERO et merci !

Ce merci si dérisoire …

*L’Etoile basque.

 

Gilbert LAMARQUE

 

 

 

Samedi 17 juin 2017 , Arènes Maurice Lauche corrida de Baltasra Iban pour :

Ivan Fandiño : 1 oreille

Thomas Dufau : Avis et salut, avis et silence et avis et silence

Juan del Alamo : Vuelta et oreille

Cornada mortelle sur Ivan Fandiño au cours d’un quite sur le troisième toro dévolu à Juan Del Alamo.

13 piques prisent pour la plupart dans le style de la casa, c'est-à-dire en restant collé au peto. Lot de toros intéressant avec de la bravoure, de la caste et, pour certains de la noblesse (4ème) à condition de tirer le bras et baisser la main.

Juan Del Alamo est dans un grand moment, seul une mauvaise mise à mort à son premier l’a empêché de couper les deux trophées mérités, Thomas n’arrive pas à trouver la distance à un quatrième débordant de noblesse et, ses échecs à l’épée n’arrangent rien.

Et dire que cette corrida dramatique, qui restera dans la mémoire de tous les aficionados présents, aurait pu, avec un peu plus de chance, être triomphale avec la sortie à hombros des trois diestros et du mayoral !!!

 

Patrick. S

 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
 DERNIER HOMMAGE ET RESENA ATURINE
Repost 0
Published by La Muleta - dans news
commenter cet article
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 16:13
Sa dernière offrande

Sa dernière offrande

S’il est un fait  que la mort fait partie intégrante de la vie, il n’en reste pas moins vrai que nous ne nous habituerons jamais a la grande Camarde.

Samedi, jour de fête à Aire Sur L’Adour, nous ne nous étions pas préparés à cette éventualité même si… Il était 19h40 lorsque Ivan Fandiño sort pour donner un quite au toro de Juan Del Alamo, fin de série de chicuelinas le toro derote, le bouscule avec son frontal. Ivan tombe au sol et il est vilainement repris par le toro. L’accrochage n’est pas spectaculaire, Ivan malgré tout ne se relève pas et il est évacué vers l’infirmerie. A ce moment de la course, les tendidos ne sont pas trop inquiets, Le Basque en a vu d’autres et il va revenir ! Las au fil de la course, les nouvelles deviennent un peu plus inquiétantes, on parle d’une cornada sérieuse au thorax. Mais quand à 22h on apprend la triste nouvelle, le monde de l’aficion est abasourdi.

Il va falloir maintenant que les aficionados fassent vivre le souvenir de ce grand Maestro qui, pour ma part (et je ne suis pas le seul) m’a réconcilié il y a quelques années avec la tauromachie, la vrai, celle où la jambe de sortie est devant, celle où il n’y a pas trois temps dans la passe, mais quatre, à savoir « Mandar, Templar, CARGAR y Recoger » et ce, devant n’importe quel toro, des choses que les figuras ont oublié, qu’elles nous ont fait oublier…de cette tauromachie où donne du tiempo et du sitio au toro, où on le met en valeur, où on le grandi.

Ivan, tu nous manque déjà, repose en paix dans tes terres natales d’Orduña, l’aficion du monde ne t’oubliera pas.

Vous comprendrez que le résumé de la course reste anecdotique même s’il faut saluer les deux superbes faenas de Juan Del Alamo, et, le diaporama qui suit est consacré à la dernière prestation d‘ Ivan Fandiño en hommage à son courage et à sa toreria.

DEP Torero.

 

Patrick. S

Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Aire Sur L'Adour...La Ultima !
Repost 0
Published by La Muleta
commenter cet article
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 12:00
Ales Dimanche28 mai  après-midi

En final de cette feria, nous était proposé une corrida du Curé de Valverde. Tous excessivement bien présentés, ils sont sortis tardos tant aux piques qu'à la muleta.14 piques pour l'ensemble, prises sans grande classe ni bravoure mais avec puissance. Sortiront du lot le 1 et le 2 qui permirent aux toreros (Sanchez Vara et Octavio Chacon) de couper chacun une oreille avant que la course aille petit à petit à menos...

 

Patrick. S

Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Ales Dimanche28 mai  après-midi
Repost 0
Published by La Muleta - dans news
commenter cet article
4 juin 2017 7 04 /06 /juin /2017 11:43
Ales dimanche 28 mai au matin

Despedida de novillero pour Manolo Vanegas

 

Seul face à quatre novillos d'élevage différents, un Curé de Valverde (pas très en vue), un Cuillé (aussi bon que son grand frère de la veille), Un Escolar Gil (très encasté) et un bon Puerto de San Lorenzo.

Manolo Vanegas a fait preuve de grande envie devant son premier,  de puissance et de temple devant son second, de manque de métier devant son troisième et, une fois de plus de grande envie devant son dernier.

Ah, si seulement tous les novilleros faisaient preuve d'autant de ganas pour leur despedida de novillero!!!

Au final, trois oreilles et sortie à hombros méritée (au moins pour l'envie)

 

Patrick. S

 

Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Ales dimanche 28 mai au matin
Repost 0
Published by La Muleta - dans news
commenter cet article
3 juin 2017 6 03 /06 /juin /2017 11:00
Ales samedi 27 mai

Pour cette première de la feria,,une corrida concours de toros français .

Les toros de Concha y Sierra, Blohorn, Jalabert, Cuillé, Pages Mailhan et Camino de Santiago. Seuls sont sortis du lot, Le Blohorn (3 piques + 1 au regaton) mais tombé sur Michelito qui na pas su ou pas pu!!!, un Pages Mailhan 3 piques plus violentes que braves et enfin un très bon Cuillé bien mis en valeur par Lopez Chaves.

Les piétons, Lopez Chavez très en dessus du lot, Michelito ??? et Juan Leal !!!

Les prix:

Meilleur toro: Cuillé

Meilleur piquero: Gabin Rehabi (sur le Blohorn)

Meilleur torero: Lopez Chavez.

Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Ales samedi 27 mai
Repost 0
Published by La Muleta
commenter cet article
23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 08:59

Pour l’occasion la peña La Suerte avait organisé "une tienta".

Trois vaches de Michel AGRUNA d’origine Granier,  étaient soumises à l’épreuve de la tienta par le Maestro Alberto LAMELAS avec Laurent LANGLOIS à la pique.

La première de ces trois vaches nous a régalé par sa noblesse qui a permis au Maestro de lui servir une faena de muleta excellente de ligazon et de lenteur.

La deuxième elle n’a jamais humilié, elle a beaucoup répété mais toujours avec la tête à mi-hauteur, ne permettant pas une liaison dans les passes.

La troisième, de loin la plus compliquée, toujours en mouvement, se retournant vite et qui au bout de quelques séries avait déjà tout compris. Avec application et détermination Alberto LAMELAS arrivera toutefois à lui tirer quelques séries méritoires des deux mains.

La veille Alberto avait un tentadero au campo Charro chez Fraile où il a pris un puntazo, toutes nos félicitations et notre respect vont à ce grand Maestro qui n’a compté ni son temps ni sa peine afin de mettre le plus en valeur possible les qualités de ces trois vaches.

Comme il dira en conclusion de la tertulia d’avant agapes, je suis satisfait de ce moment, cela m’a fait un excellent entrainement.

Patrick.S

LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
LE HOUGA, EL DIA DEL SOCIO
Repost 0
Published by La Muleta - dans news
commenter cet article
9 mai 2017 2 09 /05 /mai /2017 16:36

Dimanche 7 Mai

AUX URNES CITOYENS !

 

Enfin, c’est véritablement le printemps, les premières hirondelles ont strié le ciel de Bougue entaché de quelques nuages de lait.

Cafe con leche, oui il ne nous fut pas servi un véritable espresso. Combien de ces jeunes pousses lèveront les saisons prochaines, quelle récolte engrangerons nous ?

Tous ces novilleros en devenir ( ?) issus de diverses écoles m’ont plutôt attristé. En effet, ils concourent pour apprendre et se mesurer à l’adversité, certes, mais où est l’esprit bullidor, l’envie de tout casser ? Ces jeunes, dans l’ensemble, sont fades, récitant des leçons apprises, multipliant des passes sans intérêt ni profondeur et nous livrant des faenas ennuyeuses où sonnent les avis. Où passe leur jeune personnalité ? Etaient-ils étouffés par l’enjeu ? Je souhaiterai le croire.

Pour la qualif matinale, Jean-Louis DARRE nous proposait 10 vaches dans l’ensemble braves et nobles mais certaines faibles, piquées par G. REHABI et A. BONIJOL.

Le public était venu nombreux malgré la longueur de l’épreuve matinale.

A l’issue de cette tienta, nous avons été invités à voter tout comme le jury et le C.T.Soledad (une voix par collège). Bonne initiative, mais l’organisation du vote public et ses trois bulletins est à repenser ( 3 bulletins qui peuvent être glissés dans la même urne, 1 urne par novillero !).

Sont donc qualifiés : Manuel DIOSLEGUARDE, Cristobal RAMOS MARTINEZ et Borja COLLADO .

L’après-midi après les votes matinaux (bolsins présidentiel et taurin) et la daube/tarte aux pommes, la finale se précisait. Entrèrent dans le ruedo 5 erales de José CRUZ sous la présidence pondérée du risclois François DARROUX .

3 erales pour débuter dont l’excellent premier. M.DIOSLEGUARDE (Salamanque) : avis et vuelta. C.RAMOS MARTINEZ (Murcie) : avis et silence. B.COLLADO (Valence) : avis et silence.

Restèrent en piste pour le duel ultime, l’école de Salamanque et celle de Murcie.

Et c’est la première citée et son élève M.DIOSLEGUARDE qui furent élus. Celui ci plus à l’aise, élégant avec plus d’outils dans sa mallette.

Ils tuèrent mal tous les deux. 2 avis et salut pour le vainqueur et silence pour le murciano.

Le ganadero salua en piste à l’issue de la compétition. Ses pupilles permettaient à chacun de s’exprimer…en vain. Les deux derniers particulièrement bien présentés, du trapio.

Manuel DIOSLEGUARDE reçut le trophée de ce XXIIIe bolsin des mains de Tibo GARCIA et se verra inviter en non piquée à Plaisance, Mont de Marsan, Dax, Bayonne et Vic.

Ce garçon n’est pas à son premier prix, il confirma en finale ce que nous avions pu noter en matinée.

 

Gilbert LAMARQUE

 

PS: Votre serviteur n'ayant pas assisté au spectacle, vous serez donc privés d'images.Un gn'aout cop ...

 

 

Repost 0
Published by La Muleta
commenter cet article
2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 18:26
AIRE, 1èr mai

 

« Il est revenu le temps du muguet…

comme un vieil ami retrouvé… »

Hélas, temps exécrable jusqu’au paseo. Les frileux et les indécis sont restés chez eux. Peut être à tort car les services municipaux avaient effectué le travail (non chômé ce jour) pour nous offrir une piste de qualité devant une maigre assistance.

Un lot homogène de Maria CASCON MARTIN, bien présenté, armé aux robes allant du noir au …noir. Un fond de caste, de la bravoure peu mise en valeur par les piqueros (prix desierto)

(13 piques en comptant un batacazo), exigeant, les deux premiers ainsi que le quatrième accusant une certaine faiblesse, tous tardos à des degrés divers.

Mais où est passé le « piquant », la chispa des Atanasio que personnalisait leur ADN ?

Mario PALACIOS est froid comme le fond de l’air et gueule sans interruption, il s’applique mais l’ensemble ne prend pas. Entière au ralenti, efficace.

Devant son second adversaire, faible et réservé le muguet se fane et la faena est longuette . Mario décevant . Entière.

Après une faible rencontre cavalière, le 1er sujet de Leo VALADEZ, noble mais faible est reçu par plusieurs séries de derechazos templés, la faena manchote est appréciée mais mal conclue à la muleta ainsi qu’aux aciers.

Langosto subit un batacazo et pousse au second voyage. Leo éprouve beaucoup de difficultés devant un cornu attentiste qui sortait d’un tercio de banderilles catastrophique. L’ennui nous gagna et le mexicain termina mal une nouvelle fois.

Et Adrien SALENC tira les deux meilleurs brins de ce bouquet printanier. Devant cet excellent encasté bien reçu de cape, le nîmois après une bonne entame avec le chiffon rouge, est débordé, bousculé par Botanero (qui alla 3fois au cheval), il tue d’une entière au second envoi. Les mouchoirs s’agitèrent en vain, le (bon) président resta de marbre (une oreille au palco !) vuelta du piéton, arrastre applaudi.

Devant un novillero plus aguerri, Botanero aurait pu voir s’offrir une vuelta posthume. Qui sait ?

A l’aise au capoteo, Adrien débuta de rodillas à la muleta, Ventanero baisse le chef dans la flanelle, sa noblese ne l’empêche pas de se montrer exigeant. Quelques séries droitières un peu brusques, plus compliquées de la gauche. Une épée de côté, une oreille.

Les trois novilleros firent des efforts lors de la mise en suerte devant la cavalerie BONIJOL.

Excellente présidence de Thomas THURIES.Ici, les tercios sont menés dans leur totalité et 4 avis sonnèrent !

C’est trop rare de nos jours pour ne pas le signaler.

 

Gilbert Lamarque

AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
AIRE, 1èr mai
Repost 0
Published by La Muleta
commenter cet article
24 avril 2017 1 24 /04 /avril /2017 14:50
Notre cartel 2017

Samedi soir, devant une assemblée venue en nombre, notre Président Pascal Darquié a eu le plaisir de vous présenter les ganaderias retenues pour notre cinquième novillada concours ainsi que notre affiche.

Concernant le bétail, les ganaderias retenues sont:

 

Nous allons vous présenter les vidéos des novillos au campo au mois de mars dans l'ordre de sortie.

1- Celestino CUADRI

 

 

 

 2- Jose ESCOLAR GIL

 

3- VALDELLAN

4- VIRGEN MARIA

5- PEDRAZA DE YELTES

6- EL PINCHA

Notre conférencier Thomas THURIES nous a, avec son érudition et sa précision habituelle, par la suite décrit les origines des lignées et encastes retenus,

Le moment était venu pour que JL DARRIEUTORT, Maire de Saint-Perdon, accompagné de l'artiste Philippe BIEYSSE, nous présente l'affiche 2017, support de notre spectacle,

Philippe prenant ensuite la parole pour nous expliquer sa vision de son oeuvre.

 

Cette soirée se terminait bien sûr par le repas habituel et rendez vous était donné pour le dimanche 27 août 2017 aux arènes du Plumaçon.

 

Il est à noter "qu'en marge" de cette soirée, deux expositions étaient proposées, une sur l'art autour de la tauromachie, présentée par sa créatrice Bernadette HACHE et l'autre, sur la photographie taurine vue par une photographe du cru Anaïs LALANNE.

Un petit diaporama ci-dessous vous présentera les deux artistes ainsi qu'un petit aperçu de leurs créations.

 

Patrick. S

Pour voir le diaporama en plein écran, double-cliquez sur l'image en tête d'article et faire défiler.
Pour voir le diaporama en plein écran, double-cliquez sur l'image en tête d'article et faire défiler.
Pour voir le diaporama en plein écran, double-cliquez sur l'image en tête d'article et faire défiler.
Pour voir le diaporama en plein écran, double-cliquez sur l'image en tête d'article et faire défiler.
Pour voir le diaporama en plein écran, double-cliquez sur l'image en tête d'article et faire défiler.
Pour voir le diaporama en plein écran, double-cliquez sur l'image en tête d'article et faire défiler.
Pour voir le diaporama en plein écran, double-cliquez sur l'image en tête d'article et faire défiler.
Pour voir le diaporama en plein écran, double-cliquez sur l'image en tête d'article et faire défiler.
Pour voir le diaporama en plein écran, double-cliquez sur l'image en tête d'article et faire défiler.

Pour voir le diaporama en plein écran, double-cliquez sur l'image en tête d'article et faire défiler.

Repost 0
Published by La Muleta
commenter cet article
24 avril 2017 1 24 /04 /avril /2017 12:00

 

 

 

 

LA PENA LA MULETA PRESENTE SON CARTEL

Le samedi 29 Avril 2017 à partir de 19:30 

salle polyvalente de Saint Perdon. 


La Peña La Muleta vous recevra pour vous présenter les ganadérias retenues pour sa cinquième novillada concours qui se déroulera aux arènes du Plumaçon le 27 Août 2017 à 17h30
 

Au cours de cette soirée Thomas THURIES tiendra une conférence sur les encastes. 
L'affiche 2017 sera dévoilée à ce moment là et deux expositions dans la salle polyvalente seront présentées , l'une sur la création artistique ayant pour thème la tauromachie et l'autre concernant la photographie taurine !! 

 

Cette soirée conviviale se clôturera autour d'un repas 
 

Réservation encore possible au 06.43.33.12.19

Repost 0